08 mars, 2010

Tant qu'il y aura des Femmes

Toute la revue de Presse ici 
Recueil de nouvelles - Collection Le Salon de Lunaba © 2005 - Éditions Manuscrit
n°ISBN : 2-7481-6166-1 



Le bénéfice des ventes est reversé à l'association "Ni putes ni soumises".
Écouter, enregistrer, diffuser et partager l'interview radiodiffusée donnée par Eva Lunaba, Gaëlle Pingault et Maryline Martin à l'émission Le lire et le dire, sur Radio Fréquence Paris Plurielle (FPP 106.3) hier, à propos du recueil de nouvelles Tant qu'il y aura des Femmes (émission téléchargeable en MP3 pendant 7 jours).

Une nouvelle à écouter, Péché Morte'L de Viola Le Moguen, extrait du recueil (P139)

En vente sur
: amazon, chapitre (sans frais de port), fnac, alapage, priceminister, manuscrit, ellipse, Abebooks (international)
  PARIS (AFP) - La Journée internationale des femmes va être l'occasion comme chaque année depuis presque cent ans, dans de nombreux pays du monde, de dénoncer les violences exercées contre les femmes et les inégalités persistantes au travail comme dans la sphère domestique. "La violence contre les femmes et les filles ne recule pas, quels que soient le continent, le pays et la culture", a affirmé mercredi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, à la veille du 8 mars. Elle est "souvent dissimulée" et "fait des ravages dans la vie des femmes, dans leur famille et dans la société tout entière", dit-il.  

"La société est comme l'oiseau qui a besoin de ses deux ailes et ne peut voler si l'une d'elles est brisée. Prenons la décision de faire en sorte que toutes les sociétés volent de leurs deux ailes, avec la même force et la même dignité". 





A effeuiller en urgence



S'y abonner ou l'offrir est un acte d'affranchie 


Contre les violences conjugales : un portable d'urgence









Le droit à l'IVG sans cesse menacé



Paroles de Femmes 


Des mots pour la vie 




La Domination masculine - Bande-annonce de Patric Jean -
Genre : Documentaire - Sortie en salles le 25 Novembre 2009
Distributeur : UGC








3919
 
nouveau service téléphonique destiné aux victimes et témoins de violences conjugales.



Certains propriétaires profitent de la crise et, contre un logement, proposent un nouveau type de troc. «Libération» a testé quelques annonces sur Paris. Lire l'article plus que révélateur ici












Avortement
A lire le Grand entretien du Monde 2 sur le Vade-mecum du mâle dominant février 2007 - n°155
Mais je reste optimiste, ce qui a été idéologiquement construit au fil des millénaires peut-être de la même manière déconstruit, une fois qu'on aura compris les les mécanismes artificiels de cette construction. [Françoise Héritier]
Actualité du 4-03-08 - Interview Midi Libre



  



Actualité du 28-09-07: En consultation libre, le recueil "Tant qu'il y aura des Femmes" à la Maison des Femmes de Bordeaux qui vient d'ouvrir ses portes. Un lieu d'écoute, de sensibilisation aux droits des femmes.
 
Les Films du Poisson lancent une campagne de 10 courts-métrages à visée préventive et pédagogique. Violences Conjugales En parler, c'est déjà agir - Téléphonez au 3919

Zabou Breitman - Violences Conjugales



Actualité du 09-03-07
:
Au seuil d'un an de tournée, l'intégralité des droits d'auteurs, 2168€, soit la somme de 14 222 francs, a été reversée au pôle NPNS de Carpentras pour l'aide aux victimes.
*clic* sur la photo pour lire l'article du Midi Libre du 23 février 2006 De gauche à droite : Nicolas Philippe, président des Editions le Manuscrit, (au micro) Eva Lunaba, écrivain et coordinatrice éditoriale du recueil. Safia Lebdi, vice-présidente du Mouvement National NPNS, Magali Eléouet, présidente du Comité NPNS de Carpentras (tenant le chèque) à ses côtés Muriel Delpech, Déléguée à la Communication et Librairie. Vous pouvez vous procurer le recueil dans toutes les librairies en ligne, avec des frais de port réduit (1€) chez Chapitre.com



Journée Internationale de la Femme - le 8 mars 2007
Agenda des manifestations en France ici
Eva Lunaba dédicacera le recueil de Nouvelles "Tant qu'il y aura des Femmes" au profit de NPNS de 16h à 20h à la Maison du département. Cette séance de signatures est organisée par le comité NPNS de Carpentras. Lieu de la rencontre : Maison du Département 111 bd Albin Durand 84200 Carpentras Présentation : Magali Eléouet - npnscarpentras@yahoo.fr Etre une Femme en 2007 : quelles contraintes ? quelles espérances ? Eva Lunaba sera l'invitée d'honneur de ce forum participatif le 8 mars 2007. Cette soirée (à partir de 20h) est organisée par le comité Désirs d'Avenirs d'Avignon. Une séance de signatures autour du recueil "Tant qu'il y aura des femmes" suivra le débat. Participation attendue : Françoise Castex, députée européenne - Chantal Lamouroux, conseillère régionale de PACA - Claude Haut, président du conseil régional du Vaucluse - Ghislaine De Jean, présidente du planning familial du Vaucluse - Jean-François Lovisolo, secrétaire de la FS du Vaucluse - Elisabeth Murat, maire de Lagarde d'Apt - Renée Lapeyre, membre de l'office international des prisons. Lieu de la rencontre : Espace Robert Dion - Salle Bouvier 84310 Morières-lès-Avignon http://desirsdavenirvaucluse.over-blog.com/ Présentation : Jean-Pierre Laroche - desirsdavenirvaucluse@gmail.com Débat : "Violences faites aux femmes" : Etat des lieux. Que faire au quotidien ? 
Eva Lunaba participera au débat organisé à l'espace Fenouil de Carpentras à 20h00. La soirée est réalisée par Amnesty International en soutien relatif à la campagne dénonçant les violences faites aux femmes. Avec la participation d'acte 9 pour les Lectures théatrales (dont celles du recueil Tant qu'il y aura des femmes", Inter'notes pour les chants, NPNS, l'Observatoire des prisons, Femmes Solidaires. Espace Fenouil 114, rue Fenouil 84200 CARPENTRAS http://espace.fenouil.free.fr/cafe.html

Venez nombreux, plus qu'un regard croisé, un souffle partagé. Restons mobilisés pour elles.*Merci* de votre soutien et de relayer l'information. Toute les informations sur cette aventure sur mon salon Concours Affiche et Texte pour la journée de la femme 2007 - info ici








Campagne gouvernement violence conjugale Violence Conjugale la campagne télévisuelle, de lutte contre les violences conjugales de La Fédération Nationale Solidarité Femmes, nov 2006 Amnesty International violence conjugale, campagne 2006 Violences conjugales "Anne Leroy" 


Actualité du 16-12-2006 :
MARSEILLE (Reuters) - Six adolescents âgés de 13 à 15 ans ont été mis en examen, et cinq d'entre eux écroués, pour participation présumée aux viols d'une collégienne qu'ils ont filmés avec leurs téléphones portables à Marseille, apprend-on de source judiciaire. Ils ont été mis en examen pour "viols en qualité d'auteur ou de complice sur mineur de 15 ans, fixation et enregistrement d'images à caractère pornographique mettant en scène un mineur, détention et diffusion de ces images". Cinq ont été écroués à la maison d'arrêt de Luynes, dans les Bouches-du-Rhône. Regard sur la planète :
Quelques statistiques mondiales sur la violence envers les femmes (tirées de Sexisme et mondialisation, Marche mondiale des femmes, 2000)
L'année dernière, le parlement libérien adoptait une nouvelle loi qui faisait du viol un délit. Adopté en 2003 par l'Assemblée des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA), le Protocole relatif aux droits des femmes en Afrique vient d'être ratifié par un 15e état, le Togo. Quant au parlement italien, il a rendu un jugement accordant des circonstances atténuantes à un homme coupable d'avoir violé une adolescente car sa victime avait déjà eu des expériences sexuelles. Cette même cour avait affirmé, il y a quelques années, qu'une femme en jeans ne pouvait être violée sans une participation active.
De 20 à 50% des femmes dans le monde sont victimes à des degrés divers, de violences conjugales. Dans le monde entier, on évalue à 5 000 le nombre de femmes et de jeunes filles victimes de crimes "d'honneur" par année. -L'UNICEF évalue qu'une femme sur 10 dans le monde est victime d'un viol une fois dans sa vie. -Selon la plupart des études publiées sur le sujet, les femmes violées le sont le plus souvent par un homme qu'elles connaissent. -Le nombre de femmes excisées est estimé à 130 millions dans le monde et tous les ans, près de 2 millions d'autres sont soumises à cette coutume, au rythme d'environ 6 000 cas par jour, soit 5 petites filles par minute.
On estime qu’il y a au bas mot 9 millions de femmes dans l’industrie du sexe. Certaines estimations vont jusqu’à 40 millions à travers le monde. -On estime que l’industrie mondiale du sexe rapporte 52 milliards de dollars chaque année aux réseaux criminels organisés. -Selon les évaluations, 4 millions de femmes et de fillettes sont achetées et vendues dans le monde entier chaque année, à de futurs époux, à des proxénètes ou à des marchands d'esclaves. -Dans la seule région de l’Asie du Sud-Est, près de 70 millions de femmes et d'enfants ont été victimes du trafic sexuel depuis 10 ans. - Plus de 100 millions de filles manquent à l'appel à travers le monde du fait de la préférence accordée au fils. -En Inde, en moyenne cinq femmes par jour sont brûlées pour des motifs tenant à leur dot, et beaucoup d'autres cas ne sont jamais signalés. -Une enquête réalisée dans les quinze États membres de l’Union européenne en 2000 révèle que 2% de travailleuses (=3 millions) ont fait l’objet de harcèlement sexuel au travail et 9% de travailleuses et de travailleurs ont été l’objet d’intimidation et de harcèlement moral. Malgré les souffrances infligées, les femmes combattent partout et tous les jours les violences. Elles s’organisent et manifestent pour faire changer les lois, veiller à ce qu’elles soient appliquées. La marche vers un avenir plus doux pour les femmes risque d'être longue...

 
« Les femmes sont leur propre espoir, elles ne peuvent compter que sur elles-mêmes pour changer la société. Chaque fois que nous faisons progresser nos droits à toutes, l’humanité fait un pas vers un monde plus juste. A travers ce livre, cette photographie de la condition des femmes aujourd’hui, chacune d’entre nous a l’occasion d’apprendre ce qu’elle ignore, de découvrir ce qu’elle ne peut pas ou ne veut pas voir, et de participer au combat pour un monde meilleur. » Christine Ockrent





Une femme tous les 4 jours meurt victime de la violence conjugale.

 

Tant qu'il y aura des Femmes, un mouvement naturel, celui d'une alliance d'âmes qui refuse le fatalisme. Un collectif d'auteurs qui prête sa plume pour que les maux de ces femmes en souffrance soient entendus. Porter haut ces voix oubliées pour briser l'indifférence. Respecter l'autre dans toute sa différence et entière complexité. Un combat qui nous regarde tous car il s'agit avant tout d'égalité et d'équité.
On ne doit pas tout attendre des politiques, un citoyen a des droits mais aussi des devoirs. Ce projet est un acte citoyen, celui d'apporter son aide au plus démuni. J'ai pu réunir toutes les bonnes volontés autour de ce projet, de divers horizons par force de conviction. Chaque citoyen peut faire de même. Donner de son temps, réunir des partenaires et œuvrer ensemble pour que la terre tourne plus rond.
Ce recueil est un lien de plus entre les pôles d'accueil et ces femmes en souffrance. Il permet d'aborder des sujets sensibles et souvent tus. Il peut être aussi un outil pédagogique. A la fin de chaque Nouvelle sont mentionnés, les droits se référant au thème abordé et les lois en vigueur pour ces crimes, les associations et structures pouvant apporter une aide concrète et réelle. Des Lycées en Belgique l'ont réclamé dans le cadre de projet d'école (lecture des nouvelles, débats etc..). Mais ce recueil est avant tout une belle aventure humaine. Il peut désormais voler de ses propres ailes et s'exiler hors de nos frontières. Nous ferons en sorte de continuer à suivre sa progression naturelle.
Merci à Vous pour ce chemin parcouru, pour votre réel engagement et soutien. Pour se procurer le recueil ici ou télécharger le dossier de presse ici Actualité du 7 avril 2006 : un nouveau chèque de soutien de 300 € (droits d'auteurs) Actualité du 19 février 2006 : un chèque de 422 € (droits d'auteurs) Actualité du 18 octobre 2006 : un nouveau chèque de soutien de 230 € (droits d'auteurs) a été remis au pôle de soutien de NPNS de Carpentras pour l'aide aux victimes.
Séance de Dédicaces avec le collectif d'auteurs du Salon de Lunaba et l'Editeur
L'émotion était palpable dans la salle lorsque les comédiens ont interprété sur la scène du Théâtre Jacques Coeur les Nouvelles suivantes :

Tournez manège
L'envol du voile
Couleur graffiti
Le carnet rubis
Les yeux de Laïla Mac à Dame
A la tienne Mona !
Alliance et Liberté
Péché Morte'L
Je suis morte
 
Comédiens Professionnels : Christine Bergerac et Jean-Claude Dumas
Les récits ont été sélectionnés par les Comédiens selon leur sensibilité. Ils ont été touchés par la qualité des textes et ont décidé de nous accompagner lors des prochaines séances de dédicaces. 

 
Nous ferons un bilan d'ici mars avec la participation de NPNS de Carpentras. Vidéo à télécharger sur la WebTV de NPNS Collectif d'auteurs "Tant qu'il y aura des Femmes" en tournée - Séances de Dédicaces 2006 - 2007 le 11 mars au 28e Festival International de Films de Femmes à Créteil de 17H à 18H Maryline Martin et Gaëlle Pingault le 11 mars à la Librairie Cultura à St Malo de 15h à 18h Cynthia Luciaud Le 14 mars au Café Théâtre Le Présent Têtu à St Jouan des Guérets (près de St Malo) à 21H Le 14 mars à 19h au Musée du Luxembourg lors de la remise du prix du Premier Roman Maryline Martin et Christelle le Mens Week-end Dédicace St Malo et Bécherel en compagnie des auteurs des éditions les Femmes et de Cynthia Luciaud Organisateur : Mr Rouillon de l'ENSS Vendredi 31 Mars à 20 h 30 - Soirée littéraire - Entrée Libre - Maison de la Rance de St Suliac Samedi 1er avril - Séances de dédicaces dans les Librairies de St Malo Au Porte-Plume rue Georges Clémenceau et A l'Epigraphe rue de la Gardelle Samedi 6 et dimanche 7 mai, Dédicaces au salon du livre de Deauville Dorothée piatek Le samedi 13 mai de 14h à 18h à la Librairie Cultura à Herblay (95) Christelle le Mens
  
 

37 commentaires:

  1. Mes ailes ne me porteront pas jusque là bas mais reçois tout mon soutien et mon admiration pour la création et la mise en oeuvre de cette "action".
    Une tonne de courage toi et à vous tous :).

    ps: Les illustrations de "Cali" sont à pleurer tellement ils sont beaux!

    RépondreSupprimer
  2. Une pensée amicale pour tous ceux qui s'engagent pour diverses causes, petites ou grandes, qui apportent quelques gouttes d'eau bien nécessaires.

    RépondreSupprimer
  3. Femmes bafouées, trompées, frappées, voilées, baisées, sacquées, salies, haïes, c'est beau qu'elles se battent, et c'est beau qu'on se batte pour elles. Qu'on aie le courage de dénoncer ce qu'elles endurent, face dévoilée, leurs bourreaux démasqués. Mes pensées accompagnent cette action téméraire et nécessaire.

    RépondreSupprimer
  4. Ch�re Eva,

    De retour � Paris, un, petit mail pour te remercier de ce joli apr�s midi pass� � Lattes, et pour toute l'�nergie (on le savait d�j�, mais en direct, on se rend mieux compte...!) que tu as d�ploy� autour de ce projet.

    J'esp�re que ta cr�ve marque le pas. Dis de ma part � tes microbes que c'est pas joli joli de profiter de l'affaiblissement d'un organisme qui a beaucoup donn� � une belle cause, non mais!


    Redis moi � l'occasion, mais �a n'est pas urgent, ce qui est pr�vu sur St Malo et en r�gion parisienne, que je tente au maximum d'y �tre et de faire jouer le bouche � oreilles pour faire venir du monde (et des sous):)

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette soir�e � la fois chaleureuse et utile, dont nous garderons un agr�able souvenir.

    RépondreSupprimer
  6. merci encore pour ton chaleureux accueil et tout le travail que tu as d�ploy� autour de ce projet.
    Je suis heureuse d'avoir pu venir.
    Pat va essayer de voir ce qu'il peut faire par chez lui...

    RépondreSupprimer
  7. Chère Lunaba,

    J'ai été ravi de participer à cette rencontre. Bravo pour le travail que tu as accompli, c'était un dur challenge, tu l'as brillament relevé. Je pense pouvoir organiser bientôt le même type de rencontre à Bruxelles, la cause en vaut la peine et l'action de NPNS est bien nécessaire dans notre petite Belgique aussi !!!!

    RépondreSupprimer
  8. Bravo pour tout ça !
    Chapeau bas et de bises

    RépondreSupprimer
  9. C'est un projet magnifique.

    RépondreSupprimer
  10. Un immense bravo à toutes ces belles âmes...

    RépondreSupprimer
  11. Merci � toi...Sur le terrain on mesure vraiment l'�nergie d�ploy�e et l'action men�e...Je salue ici ta d�termination, ton r�el engagement et tes efforts pour que cette manifestation soit r�ussie dans les moindres d�tails...

    Tant qu'il y aura des femmes comme toi pour nous montrer le chemin et nous donner l'envie de continuer...

    Chapeau bas Mlle Eva Lunaba

    RépondreSupprimer
  12. Merci de vos échos et d'avoir mené ce projet avec cette belle énergie.
    Je tâcherai d'être plus présente à l'avenir.

    Vous parliez d'une cassette video. Ca sera super...

    RépondreSupprimer
  13. Je découvre votre blog, votre plume, vos projets, vos réalisations. Je regrette de n'être pas venue plus tôt.
    Je vous remercie pour "Tant qu'il y aura des femmes".

    RépondreSupprimer
  14. Soir. Suis arboriculteur en Languedoc-Roussillon. Recherche figurants par milliers pour mon prochain documentaire: "Tant qu'il y aura des pommes". Faites passer. ; )

    RépondreSupprimer
  15. dark : Cali a su illustrer la campagne de communication du recueil avec talent et générosité malgré les urgences et exigences des partenaires tatillons ;)

    miss lucy : que chaque citoyen n'oublie pas ses devoirs et le monde tournera un peu plus rond ;)

    chrixcel : qu'on les entende enfin...

    gaëlle : merci pour ton dynamisme, ton sourire et d'avoir été sur le cheMain. :)

    jean-luc : merci d'être venu de Grenoble pour nous soutenir et de t'être prêté à la séance de dédicaces avec le sourire :)

    Mary'M : tu es de celles qui connaissent le terme profond d'engagement, je suis heureuse de t'avoir eu à mes côtés. Nous tremblions ensemble lors de la lecture des Nouvelles par les comédiens :)

    max : :*

    pat : ta présence a été une belle surprise et un réel soutien pour cette manifestation :)

    frez : chapeau bas à toute l'alliance qui a oeuvré pour que cette manifestation soit porteuse d'espoir.

    diane : *oui*

    véronique : *merci*

    Martine : *merci* mais le combat continue, il y a tant à faire encore...

    onze : merci pour votre visite, au plaisir de vous croiser à nouveau.

    blog-trotteur : *joke* ;) parfois on fait du bon cidre avec des bonnes pommes ...

    RépondreSupprimer
  16. Ce n'est pas un café citoyen le Présent Têtu mais un café Théâtre. Cette soirée sera une réunion citoyenne, donc café citoyen ! Bon je sais, je chipote un peu mais c'est pour expliquer du mieux possible ce qu'est ce charmant endroit aux lecteurs. Bisous bretons sous une pointe de soleil !!!

    RépondreSupprimer
  17. Dans l'ombre je suis et j'admire tes actions. Je voulais simplement passer te dire deux mots : BRA - VO !
    Nous avons de nombreux points en commun... malgré les apparences peut être. En espérant te croiser un jour...
    Did

    RépondreSupprimer
  18. *un bisou 8 mars pour toi bien qu'il n'est nul besoin d'une seule journée pour célébrer la femme, mais il faut des symboles pour perdurer le combat*

    RépondreSupprimer
  19. Chaleureuses pensées et pas seulement pour cette journée particulière. ;)

    RépondreSupprimer
  20. Quel bonheur de marcher ensemble sur ce cheMain et d'oeuvrer côte à côte pour qu'enfin *L* puissent entrevoir un jour la lumière ...

    RépondreSupprimer
  21. Ces italiens, quels joyeux drilles ! Ils font presque aussi bien que ce sénateur américain :
    http://insidetheusa.net/2006/03/08/senateur-bill-napoli/
    ...
    Devant tant de connerie, on n'a parfois plus d'autre envie que de se prendre la tête à deux mains et pleurer.

    Bises du jour

    RépondreSupprimer
  22. Résolument prés de Vous

    RépondreSupprimer
  23. J'ai relu avec plaisir ce recueil il y a quelques semaines. Ne me manque que quelques dédicaces de ces auteurs talentueux et généreux.
    Peut-être qu'un jour certains viendront en Auvergne...
    Le combat doit continuer, évidemment.

    RépondreSupprimer
  24. aloha,
    je suis toujours trés heureux et trés fier d'avoir participé (un petit peu) à ce combat....

    RépondreSupprimer
  25. Toujours aussi émue par ce billet...

    RépondreSupprimer
  26. Juste un coucou en passant par ici...

    RépondreSupprimer
  27. Bravo Mademoiselle ! *** ,)

    RépondreSupprimer
  28. Lunaba : Un supplément *dame* dont on ne peut (plus) se passer...

    RépondreSupprimer
  29. Cette énergie incroyable porte de vrais fruits, mérités! Bises. Sandrien (Sheedir)

    RépondreSupprimer
  30. La délinquence est en baisse mais la violence sur personne (agression) est en augmentation.

    Il y a surtout plus de femmes qui osent parler, dénoncer les crimes dont elles sont victimes. Ici en Bretagne, il y a une forte sensibilisation à ce problème ! Affiches d'associations et autres sont très présentes partout dans les lieux publics et délivrent en abondance les messages servant de clefs pour lutter contre la violence. Ne jamais baisser les bras ! Merci pour Elles !

    RépondreSupprimer
  31. jacques.vercaigne2/3/07 23:41

    Oui, merci, à vous Eva Lunaba ...

    D'une telle publication ...

    Je viens juste de le recevoir ...

    Et je voudrai que tout le monde ...

    Achète : " Tant qu'il ya aura des femmes "

    Merci encore à Vous et à tous ses auteurs ...

    RépondreSupprimer
  32. Encore une fois, je ne trouve pas les mots pour te dire l'émtion que tout cela suscite en moi, et la révolte. Je m'incline, devant l'energie que tu mets en oeuvre pour ton action.

    RépondreSupprimer
  33. Felicitations pour ton livre !!
    Et quel bonheur d'y voir le concours de tant de gens de talent ! :-)

    RépondreSupprimer
  34. La fille d'à côté11/3/07 16:10

    Merci pour toutes celles qui ne peuvent s'exprimer.. Il y a encore beaucoup à faire..
    A bientôt Eva, ici ou là..
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer